Retour d'expérience après 30 000 km de pistes

Defender

Retour d'expérience après 30 000 km de pistes

Retour d'expérience après 30 000 km de pistes

On est de retour après un voyage de 6 mois en Australie : 30 000 kilomètres qui ont mis à rude épreuve notre 4×4 et les améliorations maison qu’on y avait apportées. Epreuves dont la voiture et ses passagers sont sortis haut la main : le Def a assuré tout le long des pistes, et on a été très satisfaits des aménagements qu’on avait installés dans notre cellule à l’arrière. Petit récapitulatif de ce qui s’est passé au niveau véhicule et cellule.

Cellule

La cellule a très bien résisté aux corrugations de l’extrême. Pendant les nuits glaciales dans le désert, on a constaté quelques ponts thermiques sur les profilés de la porte et les fenêtres qui sont en verre simple vitrage. Pour la prochaine version, on changera le verre des fenêtres pour du plexiglas.

L’ouverture au niveau du toit, avec un tissu Rispstop et une moustiquaire, est vraiment pratique, et offre plus de confort et une bonne aération, qui limite beaucoup la condensation.

L’ouverture / extension à l’arrière n’a finalement pas été utilisée. On pensait en faire une salle de bains, ou alors un espace supplémentaire, mais on n’en a en fait pas eu besoin une fois sur place. Je vais la condamner pour avoir du rangement à la place.

Cuisine : Le système de cuisine ouvert à l’extérieur s’est avéré très pratique. Le frigo de 42L nous a permis une autonomie de 8/10 jours, de quoi manger des produits frais même sur la Canning ! On a eu une fuite de gaz qui a pu être réparée par un spécialiste réfrigération et climatisation. Les tuyaux demandent a être bien fixés, la fuite étaient certainement due aux corrugations. Le moteur du frigo a par contre un peu de mal à fonctionner au-delà des 35°. En termes de rangement, il nous a manqué du stockage pour des fruits et du pain de mie.

Chauffage : Je n’avais pas eu le temps d’installer notre Webasto avant de partir, et c’est bien dommage : on l’a regretté les nuits à -5° dans le désert !


Véhicule

Moteur : On a un Defender 300TDi qui pèse environ 3 tonnes. Le moteur est limite pour le passage de dunes de sable, même si on n’est jamais restés coincés. Je vais tester avec un intercooler plus gros et revoir la pression du turbo.

Mécanique : Peu de problèmes, mais notamment une casse de l’alternateur et un problème de roulement / joint roue arrière et réglage du jeu dans chaque roue, du aux pistes cassantes, poids et gros pneus. Problème de surchauffe d’origine électrique également, pas évident à détecter : je vais refaire une masse au châssis. Une protection de disque de frein a cassé à l’arrière sur la Canning Stock Route, et les plaquettes de ce côté sont 50% plus usées que de l’autre qui possède encore la protection. Quelques autres petites bricoles, mais rien de stoppant.

Suspensions : J’ai eu beaucoup beaucoup de mal à trouver des ressorts adaptés au poids du véhicule (Lire ici le résumé.) On a finalement fait faire des ressorts sur mesure de 220PSI à l’avant et 430PSI à l’arrière. En termes d’amortisseurs, on a mis des Bilstein B6 avec valve. Le Def se comporte vraiment mieux avec ces nouvelles suspensions. Les pneus touchent les caisses par contre quand ils sont dégonflés en dessous de 20PSI. Hauteur à revoir.

Pneumatique : Les BFgoodrich MUD ont été très bons. Très résistant sur les flancs, ce qui a fait la différence notamment sur les pistes très étroites. Les pistes ont usé les pneus à 75%. On a souffert d’une seule crevaison.

Le pneu sur le capot cache beaucoup de visibilité : pas l’idéal dans les passages techniques.

L’isolation thermique au niveau des pieds est bonne, mais a déplacé la chaleur sous les sièges : il faut entièrement isoler le sol.


Consommation

Diesel : On a eu une consommation moyenne de 11.1 litres au 100km, sur piste, sable et routes confondus. On avait en fait très peu de variation : 14L maximum et 9.5L minimum. Les 4 jerrycans ont été très pratiques, pas besoin de réservoir secondaire.

Eau : Réservoir de 80L pour une autonomie de 10 jours. On a eu 2 fois des problèmes d’infiltration de sable dans le réservoir, mais aucune idée de la source : à enquêter. On avait en plus un jerrycan de 10L d’eau potable séparé et un système de traitement UV. Réservoir d’eau a refaire.

Gaz : Consommation pour la cuisine de 3,5kg pour 30 jours.

Électrique : Le panneau solaire ne suffisait pas à couvrir le frigo quand la température était au-dessus de 35°. J’ai mis un coupleur de batterie qui a résolu le problème.


Equipement

Ctek MSX10 : Ce chargeur est vraiment efficace et bien fait, je recommande : http://amzn.to/2dO88DX

Booster Batterie / Jump starter : Les nouveaux modèles sont tout petits et pas mal plus pratiques que de pousser la voiture quand un alternateur casse : http://amzn.to/2dO6PFe

La barre de Led fonctionne très bien, mais siffle avec le vent. À bien régler, sinon ça éclaire beaucoup le capot et la roue.

SnowPeak : Table et chaises super, très confortables et solides (fermeture de la housse de la table un peu fragile toutefois.)

Maxtrax : Ces sand plates fonctionnent incroyablement bien, je recommande.

 

Publié le 21/09/2016